Thursday, 29 February 2024, 8:11 PM
Site: Onco-TICE
Course: FAQ Douleur - Fondation APICIL (FAQ Douleur)
Glossary: Foire aux Questions Escarres en cancérologie
N

Nettoyage - détersion

Existe-t-il des interactions entre les pansements et les antiseptiques ?


En dehors des escarres de stade IV (risque d’ostéite), qui sont des soins stériles sous prescription médicale, il ne faut pas utiliser d’antiseptique car il y a un risque de destruction de la flore microbienne nécessaire à la bonne évolution de la plaie.

Nettoyage - détersion

Faut-il scarifier la nécrose sèche afin d’avoir un meilleur effet de l’hydrogel ?


Pour faciliter le ramollissement de la plaque de nécrose, on peut procéder à quelques scarifications.

Nettoyage - détersion

A quoi servent les curettes dans les sets de soins de pansement ?


Les curettes servent à faciliter le geste de détersion.

Nettoyage - détersion

Puis-je utiliser l’eau du robinet (= le soin d’escarre est-il un soin stérile) ?


Le soin d’escarre n’est pas un soin stérile sauf en stade IV. En dehors d’un stade IV, la plaie peut être nettoyée sous le jet d’un pommeau de douche, avec de l’eau et du savon.

Nettoyage - détersion

Puis-je utiliser l’eau du robinet et du savon ?


Oui, il faut gérer la plaie de manière la plus simple, la plus écologique et la plus économique possible.

Nettoyage - détersion

Faut-il réaliser une antisepsie des escarres avant de mettre un pansement ?


En dehors des escarres de stade IV (risque d’ostéite), qui sont des soins stériles sous prescription médicale, il ne faut pas utiliser d’antiseptique car il y a un risque de destruction de la flore microbienne nécessaire à la bonne évolution de la plaie.

O

Organisation du soin

Quel habillage pour un soin d’escarre : en ville, à l’hôpital ?
Gants obligatoires : non stériles SAUF au stade IV. Une blouse peut être portée.
Soins non stériles, un masque peut être porté pour le confort du soignant en cas d’odeurs.

Organisation du soin

Dois-je mettre une paire de gants stériles ?
Non, SAUF au stade IV.

P

Pansement primaire

Quel pansement utiliser en cas de rougeur ?

  • Supprimer les zones de pression à l’aide des matériels de positionnement
  • Prévenir et limiter l'extension de la lésion :
    • à l’aide des matériels de positionnement
    • par des effleurages avec des produits gras type  huiles (Sanyrène - Urgo, huile  Rivadouce - Rivadis, Linovera – B Braun) ou pommades (Conveen- Convatec)
  • Protéger éventuellement la peau lésée avec un hydrocolloïde film voire un film en PUR (PolyURéthane) type Tegaderm (attention forte adhésivité de ces derniers, prudence au retrait)

Pansement primaire

Peut-on recouvrir de l’hydrogel avec un pansement hydrocellulaire ?

NON :

  • Incohérence car action contraire : l’hydrogel est un « donneur d’eau » et le pansement hydrocellulaire est un pansement absorbant. Le pansement hydrocellulaire va absorber l’eau de l’hydrogel au détriment de la plaie. Le pansement hydrogel perdra son efficacité.
  • C'est contraire à l’arrêté du 16/07/2010 « Les pansements de type hydrocolloïde, hydrocellulaire, alginate, hydrogel, en fibres de carboxyméthylcellulose, à base d'acide hyaluronique, interface (toute forme), à l'argent et vaselinés ne sont pas destinés à être associés entre eux sur une même plaie sauf précision contraire de la nomenclature. L'association entre deux ou plus de ces pansements pour une même plaie n'est pas prise en charge à l'exception des cas prévus par la nomenclature. »
  • Les pansements hydrocellulaires sont réservés à  la prise en charge de la plaie chronique au stade de bourgeonnement (Avis de la Commission d’Evaluation des Produits et des Prestations – CEPP- du 07 mars 2007) et non au stade  de détersion.